Quand Stargate Atlantis rencontre d'autres séries...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Chair room] Why always me?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
John Sheppard

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 18/09/2008

Feuille de personnage
Série: Stargate Atlantis
Profession: Pilote, Leader en second
» RelationShips:

MessageSujet: Re: [Chair room] Why always me?   Jeu 13 Nov - 23:02

John parut un moment déconnecté lorsque Samantha le ramena près de Rodney. La vue du sang ne le gênait pas, il était militaire, des horreurs il en avait vu et pas des moindres surtout par temps de guerre mais là il eut comme un blocage. Une subite envie de vomir s'empara de lui alors qu'il réalisait la gravité de l'état du scientifique. John avait l'impression qu'il n'y avait plus qu'une seule couleur dégradée dans un camaïeux aussi vif qu'effrayant. Il savait qu'il devait se ressaisir, d'ailleurs il essayait mais en réalité il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. C'était la première fois que cela se produisait et il ne savait pas comment s'en sortir.

Ce ne fut que lorsque Rodney l'appela qu'il reprit contact avec cette réalité. L'ami militaire surgit et prit place sur le devant de la scène et au moment où il posait genou à terre auprès de Rodney le message radio de Radek leur parvînt. Enfin une bonne nouvelle mais John ne put s'en réjouir. S'il était certes très bien d'avoir retrouvé une Cité à peu près fonctionnelle la perte d'un ami telle que Rodney aurait plus d'impact sur le pilote. Le réflexe de joindre Keller par radio se fit illico presto. Un doigt qui clique frénétiquement sur l'oreillette afin d'établir la transmission.


//Medical team to the Chair Room immediatly ! McKay is down !// cria presque John en se faisant violence pour ne pas parler trop vite.

Une fois le message passé, John prit la main de Rodney dans la sienne et la serra fort pour lui signaler sa présence.


"I'm here Rodney ! Everything's gonna be alright... Keller will be there soon..."

Pourquoi il lui avit dit ça ? Plus pour se rassurer lui-même que Rodney. C'était sortit tout seul à vrai dire et il se sentait complètement con d'avoir dit un truc pareil. Ce n'était pas son style mais là il était passé en mode automatique et John préférait mille fois le manuel sur lequel il avait plus de contrôle. Il avait déjà vécu une situation aussi similaire. Une de ses amies, blessées par sa faute, parce qu'il n'avait pas été suffisamment prudent...

Elle l'avait payée de sa vie et même si techniquement le comportement John n'était pas en cause dans cette affaire il n'avait jamais pu se pardonner ce qu'il considérait comme une terrible erreur. Mais aujourd'hui, il le revivait une seconde fois, encore avec un ami proche et il avait quelques flashbacks qui refaisaient surface peu à peu, l'éprouvant chaque fois un peu plus. A l'époque, il avait aussi dit à Leslie ces mots bateaux qui sont censés rassurer mais il avait compris que les secours n'arriveraient jamais à temps. Il avait maintenu les espoirs de Leslie aussi longtemps que possible... Tout ça pourquoi ? Elle était morte dans ses bras et dans un mensonge qui plus est...

Aujourd'hui, John avait exactement le même terrible pressentiment pour Rodney et c'était ça qu'il ne gérait pas. Il devait être là pour son ami, l'aider au mieux mais il y avait aussi Carter à côté de lui, il devait jouer son rôle de leader bien qu'au moment présent il détestait plus que tout avoir ces responsabilités là car une fois Rodney emmené il faudrait continuer parce que la Cité n'était toujours pas sûre et parce que près de trois cent personnes attendaient après lui et Sam et il ne pouvait pas se permettre de défaillir. Certes, pas encore mais quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Carter

avatar

Nombre de messages : 50
Age : 33
Localisation : sur Atlantis
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Série: Stargate Atlantis
Profession: Colonel / Leader d'Atlantis / Astrophysicienne, experte en technologies extraterrestres, pilote de chasse
» RelationShips:

MessageSujet: Re: [Chair room] Why always me?   Ven 14 Nov - 0:17

Sam voyait bien que Rodney souffrait atrocement, elle avait mal pour lui. Elle ne pouvait pas savoir ce qu'il ressentait, car cette douleur, elle ne l'avait jamais éprouvé. Certes, elle s'était déjà fait tirée dessus par une arme Orii, et heureusement que Cameron avait été là pour elle, mais le tir énergétique n'était pas la même chose que des balles qui traversaient un corps, bien qu'elle avait souffert ce jour là. La jeune femme resta près du Canadien quand celui-ci appella John. Elle posa sa main sur son épaule, remarquant qu'il grelottait mais était en même temps en sueur à cause de ses blessures.

- "Chut, Rodney ... ne parlez pas ... gardez vos forces".

Sam mis sa main sur le front de Rodney, et s'aperçu qu'il était fiévreux et que les soins devenaient vraiment urgents. Soupirant, elle leva les yeux vers John, qui semblait encore plus choqué qu'elle. La dirigeante ne le connaissait pas depuis vraiment longtemps, mais elle ne l'avait jamais vu dans cet état, ne se doutant pas de son passé torturé qui se répétait. Mais, il y avait une chose qu'elle savait : si John se laissait aller maintenant, elle craquerait elle aussi, le militaira ayant une influence sur elle en cet instant. Sheppard demanda une équipe médicale, et tenta de rasssurer Rodney comme il pût, pour que le scientifique se batte. Sam déglutit, en détournant le regard un instant, ne sachant pas elle non plus si Jennifer ou un autre médecin arriverait à temps. Pourquoi Ronon n'était-il jamais là quand il fallait ? Il aurait pû porter le Canadien jusqu'à l'infirmerie, et économiser beaucoup de temps pour sa survie. Mais, d'un autre côté, il vallait mieux ne pas le déplacer, pour ne pas aggraver ses blessures, même si l'attente était longue. Chaque minute comptait, et l'inquiétude de Sam grandissait de plus en plus. Elle vérifia une nouvelle fois le poult du scientifique, qui avait encore faiblit. La jeune femme jetta alors un regard désespéré à John, avant de baisser les yeux vers Rodney. Celui-ci devait savoir qu'ils étaient toujours là avec lui, qu'ils le soutenaient et l'aidaient, qu'ils ne l'abandonnaient pas. A son tour, elle repris sa main dans la sienne, la serrant légèrement, pour ne pas lui faire mal, caressant sans s'en rendre compte le dos avec son pouce, pour le rassurer lui autant que se rassurer elle.

- "Ne vous inquiétez pas, Mckay ... ils ne vont pas tarder ... ça va aller, vous allez vous en sortir".

Sam confortait John dans son mensonge, mais il vallait mieux donner de l'espoir à Rodney pour qu'il se batte, plutôt que de lui dire qu'il n'allait pas s'en sortir, chose que ni John, ni elle n'accepteraient. Cependant, sachant qu'elle risquait de lui avoir donné de faux espoirs, sa gorge se serra, et elle craqua, frappée par la détresse de quelqu'un qu'elle considérait comme de sa famille. Ses yeux commençèrent à se remplir de larmes, mais avec un effort colossal, elle les refoula, respirant profondemment, pour tenir le coup et se montrer forte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Keller

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Série: SGA
Profession: Médecin en chef
» RelationShips:

MessageSujet: Re: [Chair room] Why always me?   Ven 14 Nov - 0:50

Jennifer ne savait plus où donner de la tête. Les blessés affluaient de partout et cela commençait à devenir ingérable pour la médecin en chef. De son côté, elle s'occupait des blessés les plus graves. Depuis que le courant avait été rétabli, la situation allait un peu mieux mais, on pouvait le dire franchement, l'infirmerie était devenue plus encombrée qu'un hall de gare un premier jour de vacances.
Mais lorsque la doctoresse reçu un message radio en urgence provenant du Colonel Sheppard, elle s'arrêta tout de suite, en laissant même son patient qu'elle avait entre les mains. Rodney avait été bléssé et la seule chose qui comptait à présent, était de le sauver. Elle appella trois de ses infirmières pour qu'elles aillent préparer un brancard. Quand à elle, elle prépara un kit de premier secours, de quoi le soigner en attendant de revenir à l'infirmerie. Au bout de cinq minutes, tout était enfin pret. Le petit groupe se mit en marche en faisant bien attention de ne pas tomber sur un hybride de Michael qui devait encore trainer dans les parages.
Après avoir longé de tès longs couloirs, ils arrivèrent enfin à la chaise de controle. Et quel ne fut pas l'horreur quand elle vit Rodney, ensanglanté, allongé sur le sol, Carter et Sheppard de part et d'autre du scientifique. Elle prit son kit et s'approcha de Rodney qui commençait à être dans les vappes. A première vue, il avait perdu beaucoup de sang malgré les premiers soins que leurs avaient certainement donné les deux militaires. Elle s'agenouilla auprès de lui et commença par lui prendre son poul qui était des plus bas. Pendant ce temps, le reste de l'équipe de secours installa la brancard à côté d'eux.

"Rodney, tout va bien se passer. On va vous transporter à l'infirmerie et on va bien vous soigner."

Tout en disant ses paroles soi disant réconfortantes, elle sortit ses gants ainsi qu'une paire de ciseaux pour qu'elle puisse découper le t-shirt du scientifique pour mieux voir l'état des blessures. Et en effet, ce n'était pas beau à voir. Trois blessures qui saignaient encore non stop. Elle sortit son stock de compresses ainisi que du produit désinfectant, pour nettoyer les blessures au minimum, histoire que ça ne s'infecte d'avantage car McKay n'avait pas besoin d'une septicemie en plus de ces blessures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodney McKay

avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: [Chair room] Why always me?   Ven 14 Nov - 1:49

"I'm here Rodney ! Everything's gonna be alright... Keller will be there soon..."

Rodney se força à ouvrir les yeux. Il avait besoin de voir John, le voir à ses côtés. Il voulait voir le visage d'un ami avant de peut-être passer l'arme à gauche. Personne n'aurait cru que lui et Sheppard deveindraient amis...personne...d'ailleurs au début ils ne pouvaient pas vraiment se supporter, mais avec toutes les épreuves, et le fait de travailler ensemble, ils avaient finalement sympathiser et étaient devenus amis, de très proches amis. Pour Rodney, Sheppard était le héro, celui qui endure toutes les peines du monde et reste encore debout, c'est donc naturellement vers lui qu'il s'était tourné pour trouver la force de résister à cette envie de dormir. Pourtant cela devenait de plus en plus difficile. Il commençait à perdre pied et cela ce n'était pas une bonne chose.

- "Ne vous inquiétez pas, Mckay ... ils ne vont pas tarder ... ça va aller, vous allez vous en sortir".

Ce fut plus le contact avec sa main qu'autres choses qui fit que Rodney reprit Sam dans l'équation. Il tourna doucement la tête vers lui....le même mensonge...la même envie de le rassurer...à ce moment là Rodney comprit quelque chose....il n'était pas seul....il ne le serait jamais plus tant qu'il resterait sur Atlantis....tant qu'il serait avec sa famille...avec John, Teyla, Ronon, Sam, Jennifer...et parfois Carson....Il eut un malaise qui le fit déglutir. Le scientifique serra doucement les mains de ses amis et afficha une grimace qui devait être un sourire.

"N....ne...f....faites...p....pas...c.....ces têtes...d...en....t....terr...ment....j....je suis...e...encore...là....ça....i....ira......"

Il se mentait à lui-même, et d'ailleurs un pic de douleur vint lui rappeler son immortalité, au point qu'il se tende à nouveau en poussant un gémissement. Parler n'était définitivement pas une bonne idée. A chaque fois qu'il appuyait sur son diaphragme, la douleur augmentait, mais même mourrant on n'empecherait pas Rodny de parler, c'était la seule chose qu'il avait. C'est à ce moment que Jennifer arriva et honnêtement, que John et Sam se poussent ne le réconforta pas vraiment. Il avait voulu en retenir au moins un, mais...c'était peine perdue. Vaguement il entendit Jennifer.

"Rodney, tout va bien se passer. On va vous transporter à l'infirmerie et on va bien vous soigner."

*C'est bien qu'ils veuillent te soigner
t'es...e...encore là
ben moi je meurs pas
...
ben quoi je suis ta voix de raison, j'existe pas*

Il sentit comme un froid quand Keller lui enleva son haut. Il resta passif...jusqu'à ce qu'elle mette le désinfectant. Là , réflèxe d'échapper à la douleur, il bougea, gémissant un non. Mais c'était sans compter sur quelqu'un qui le maintint au sol. Rodney ne tenait plus, il se sentait mal, la tête lui tournait encore plus, de plus en plus, au point qu'il ne sache plus où il en était. Vint ce qui ne devait pas arriver....il cracha du sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Keller

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Série: SGA
Profession: Médecin en chef
» RelationShips:

MessageSujet: Re: [Chair room] Why always me?   Sam 15 Nov - 1:05

Lorsque Jennifer commença à nettoyer les plaies, Rodney commença à bouger. Le désinfectant devait certainement le bruler un peu. Elle lacha ses compresses pour essayer de plaquer Rodney au sol pour son plus grand bien.

"Ne bougez pas Rodney, c'est bientot fini."

Elle termina le plus rapidement possible, quand soudain, Rodney se mit à cracher du sang. Elle se mit à craindre le pire pour la vie du scientifique. Elle appella son équipe pour qu'elle l'aide à le mettre sur le bracard sans trop le bouger, pour ne pas aggraver sa situation.

"Ca va aller, je vais vous opérer et après, tout ira au mieux."

Elle donna l'ordre à son équipe d'emmener Rodney le plus rapidement possible à l'infirmerie et de préparer le bloc opératoire pour recevoir le scientifique. De son côté, Keller rassembla son kit au plus vite. Puis, elle se retourna vers les deux militaires.

"Je vais en avoir pour un bon bout de temps avec lui. Je vous préviens par radio dès que j'ai du nouveau sur lui."

Elle salua Sam et John avant de filer hors de la pièce en direction de l'infirmerie.

---> Infirmerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Carter

avatar

Nombre de messages : 50
Age : 33
Localisation : sur Atlantis
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Série: Stargate Atlantis
Profession: Colonel / Leader d'Atlantis / Astrophysicienne, experte en technologies extraterrestres, pilote de chasse
» RelationShips:

MessageSujet: Re: [Chair room] Why always me?   Sam 15 Nov - 1:34

"N....ne...f....faites...p....pas...c.....ces têtes...d...en....t....terr...ment....j....je suis...e...encore...là....ça....i....ira......"

Sur ces mots, Sam eut un léger sourire amusé, Rodney étant fidèle à lui même, même dans les pires situations comme celle-ci. Cependant, son faible sourire disparu rapidement, l'inquiétude et la crainte étant beaucoup trop fortes, voyant l'état de son ami faiblir encore plus après ces quelques mots. Quand l'équipe médicale arriva enfin, la jeune femme dû se résigner, tout comme John, à lâcher la main du Canadien et à s'éloigner pour laisser Jennifer faire son travail. Debout, Sam ne pû s'empêcher de faire les cents pas, sans lâcher l'infirmière des yeux, l'observant réaliser ses gestes pour sauver Rodney. Losque ce dernier eut un gémissement de protestation et commença à bouger en sentant le désinfectant sur ses blessures, la jeune femme se mordit la lèvre, ayant mal pour lui, et commença à s'avancer pour aider l'équipe médical à maintenir le patient sur le sol. Mais, les infirmières de Jennifer furent suffisantes, et Sam resta à bonne distance pendant toute la durée de l'intervention. Autant dire que la panique la gagna quand Rodney cracha du sang, très très mauvais signe. Elle commençait à s'en vouloir de lui avoir donner de faux espoirs de guérison, et se surpris même à prier silencieusement pour que Jennifer parvienne à lui sauver la vie, bien qu'elle n'était pas croyante. Se plaçant à côté de John, elle regarda l'équipe médicale placer le scientifique sur le brancard et l'emmener vers l'infirmerie.

"Je vais en avoir pour un bon bout de temps avec lui. Je vous préviens par radio dès que j'ai du nouveau sur lui."

Sam se contenta d'acquiescer d'un signe de tête, incapable de parler, avant de suivre du regard Jennifer quitter la pièce, la laissant seule avec John. La jeune femme leva les yeux vers celui-ci, mais les baissa rapidement, ne disant toujours pas un mot. Si elle s'écoutait, elle aurait suivit Jennifer pour pouvoir rester à l'infirmerie le temps de l'opération et connaitre chaque détail de ce qu'il se passait ... et surtout savoir si Rodney allait s'en sortir. Mais, son devoir de dirigeante et de militaire prennait le dessus, sa raison lui soufflant qu'elle avait encore du travail à faire avant de s'occuper des blessés. D'après Radek, il ne restait que quelques sbires de Mickael dans la cité, vite traqués par les Marines. Si Sam ne les arrêtait pas, les patients de l'infirmerie comme le reste du personnel de la base seraient toujours en danger ... voilà sa priorité absolue. Une fois que tout danger serait écarté, et que les commandes de la cité seraient retrouvées, la dirigeante irait sûrement à l'infirmerie, au lieu d'aller prendre un repos bien mérité. Elle était beaucoup trop inquiète pour envisager d'aller dormir une fois la situation sous contrôle. Mais, pour le moment, cette situation n'était pas arrangée, et Sam se résigna à continuer ce pourquoi elle était devenue dirigeante : protéger les autres et défendre Atlantis. Renfilant sa veste pleine de sang de Rodney, ainsi que son gilet tactique, Sam repris son P-90 et s'avança vers la sortie de la salle du fauteuil, toujours sans prononcer un mot, le coeur n'y étant vraiment pas, sinon elle sentait qu'elle craquerait une nouvelle fois. Au pas de la porte, la jeune femme s'arrêta, et attendit John, sans un regard vers lui, ne voulant pas que son subordonné lise la détresse dans ses yeux. Elle respira profondemment pour contrôler ses émotions et tenir le coup, et ainsi poursuivre le grand ménage dans la cité, se focalisant uniquement sur la colère qu'elle ressentait contre les sbires du wraith d'avoir foutu ce bordel, dont l'acte qu'ils avaient fait à Rodney étant la goutte d'eau qui faisait déborder le vase .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Sheppard

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 18/09/2008

Feuille de personnage
Série: Stargate Atlantis
Profession: Pilote, Leader en second
» RelationShips:

MessageSujet: Re: [Chair room] Why always me?   Sam 15 Nov - 2:31

Pour Sheppard, tout se passa en automatique. C'est tout juste si les images sous ses yeux s'imprimaient dans sa mémoire, tout était pourtant là mais seul une vague impression de flou dominait la scène. Les paroles résonnaient dans son esprit dans un lointain écho alors qu'il se détachait du lieu, des personnes, bref de tout son environnement. Comme une échappatoire temporaire avant de retourner au front presque aussi frais qu'un gardon. John fut un peu ramené à la dure réalité lorsque l'état de Rodney empira de manière significative. Pour le pilote c'était presque comme s'il était déjà mort. Penser cela était dur mais avec tout ce qui leur était arrivé au cours des dernières heures, il préférait voir le pire avant de voir le meilleur car en y réfléchissant bien, c'était ce qu'il s'était passé tout à l'heure. Une joie de voir Rodney sauvé de la bombe, une grande désillusion lorsqu'il avait été touché...

Une fois le Canadien embarqué, John suivit son parcours du regard toujours en silence, se contentant de répondre à Keller par un signe de tête peu convaincant le regard toujours fixé sur le brancard qui venait de tourner sur la droite dans le couloir. Sheppard resta en silence, remarquant presque uniquement maintenant la présence de Samantha à ses côtés. Un rapide regard en biais le renseigna sur son état et le militaire prit alors le pas sur l'homme. John se conditionna à sa manière, mettant ses sentiments personnels ainsi que sa santé en arrière-plan pour s'offrir à l'expédition tel qu'il était attendu. Carter était hors jeu, pas besoin d'être un grand turc pour le comprendre, il n'y avait qu'à la regarder. Si John paraissait insensible à côté d'elle tant pis. Il s'approcha de la sortie après un dernier regard lancé autour de lui pour vérifier qu'il n'y avait plus de danger. Ses yeux s'attardèrent sur la bombe. Cette pièce était encore dangereuse. Même si sa supérieure l'avait désactivé l'engin restait tout de même dangereux.

Le pilote sortit de la pièce mais après avoir dépassé l'encadrement de la porte, il marqua un arrêt et se retourna vers le boîter qui contenait les cristaux de contrôle de la Porte. Il enleva le petit cache de protection qu'il posa sur le dessus du boîtier et retira l'intégralité des cristaux. Pas question que quelqu'un vienne s'amuser ici avant que les lieux n'aient été déminés par des professionnels. Il y avait assez de blessés à l'infirmerie et de cadavres à la morgue. John ouvrit une poche de son gilet et fourra les cristaux à l'intérieur avant de la rescratcher et s'intéresser à la jeune femme qui l'accompagnait. C'était pas brillant... Il allait devoir encore assurer pour les deux... John se rapprocha de Samantha et plongea son regard persuasif (celui dont il a le secret et auquel personne ne résiste, du moins pas moi :gaffe: ) avant de s'humecter la lèvre inférieure d'un mouvement assez lent et tout à fait délicieux, comme si cette transition annonçait un changement de ton.


"Allez vous changer et rejoignez la salle de contrôle. Pendant ce temps, je finis de passer le balais..." commença-t-il d'une voix mielleuse à souhait mais afin d'éviter toute protestation il enchaîna tout de suite.

"Vous serez plus utile à tout le monde là-bas..."

Comme pour l'encourager il lui donna une petite tappe sur l'épaule appuyé d'un regard confiant et sûr. Sheppard la contourna ensuite par la droite et reprit son chemin à travers les couloirs de la Cité, P-90 côté droit et PDA des Anciens dans la main gauche.

-> Couloirs


Dernière édition par John Sheppard le Sam 15 Nov - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha Carter

avatar

Nombre de messages : 50
Age : 33
Localisation : sur Atlantis
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Série: Stargate Atlantis
Profession: Colonel / Leader d'Atlantis / Astrophysicienne, experte en technologies extraterrestres, pilote de chasse
» RelationShips:

MessageSujet: Re: [Chair room] Why always me?   Sam 15 Nov - 3:09

Sam suivit John de quelques pas, puis s'arrêta lorsque le militaire s'occupa des cristaux de contrôle pour sceller la porte et empêcher quiconque de rentrer dans la salle. Elle ne regarda même pas ce qu'il faisait, en fait elle s'en fichait complètement. Inutile de préciser qu'elle était hors jeu, comme dirait certains, et que même si elle avait envie en ce moment de tirer sur tout ce qui bougeait, elle avait beaucoup plus de chance de faire une bétise dans son état. Quelques fois, ce n'était pas bon de se laisser guider par des sentiments puissants, et là, la colère qu'elle avait pouvait lui faire commettre une erreur. La jeune femme ne remarqua pas que John avait terminé son travail, et qu'il s'était rapproché d'elle. Elle leva les yeux et croisa son regard si intense ... si persuasif.

"Allez vous changer et rejoignez la salle de contrôle. Pendant ce temps, je finis de passer le balais..."

Sur ces mots, Sam réagit très mal, ne comprenant pas pour quelle raison il la mettait sur la touche. Elle ouvrit la bouche pour protester, lui dire qu'elle n'était pas d'accord et qu'elle viendrait avec lui, quitte à lui donner cet ordre. Mais, le militaire fut plus rapide et expliqua qu'elle serait plus utile à la salle de contrôle. La jeune femme lui jetta un regard désespéré, mais John était une tête de mule. Cependant, elle apprécia sa petite tappe sur son épaule, accompagné d'un regard où elle pouvait lire la confiance qu'il avait en elle, ce qui l'aida et l'encouragea un peu. Comme un automate, elle ravala sa protestation et se contenta d'acquiescer d'un hochement de tête, avant de suivre son subordonné du regard. Une fois hors de son champs de vision, la dirigeante commença à faire quelques pas dans le couloir, mais s'arrêta et s'appuya dos contre le mur. Lentement, elle se laissa glisser sur le sol, et ramena ses jambes à elle, délaissant son arme pour passer ses bras autour de ses genoux. Maintenant qu'elle était seule, résistant à l'envie d'appeller John même s'il était loin, elle craqua, ne pouvant retenir ses larmes plus longtemps, le barrage qui contenait ses émotions céda. Elle enfoui son visage dans ses genoux et pleura pendant plusieurs minutes, ne se souciant plus du danger qui pouvait arpenter le couloir et tomber sur elle. En cet instant, plus rien n'avait d'importance. Sam était fatiguée physiquement, érintée moralement, elle n'en pouvait plus, et ses nerfs lâchaient ce trop plein d'émotions contenues. Pendant plus de 10 ans, depuis qu'elle avait intégré le programme Porte des Etoiles, c'était ce qu'elle avait fait : garder tout en elle, jusqu'à ce qu'un beau jour, elle ne puisse plus rien retenir. Et maintenant, ce qu'elle venait de traverser depuis un grand nombre d'heures, commençant avec le siège de Mickael, la fuite des Atlantes, les attaques répétées dans toute la cité, les systèmes endommagés qu'il fallait réparer, le nombre de blessés et de morts qui augmentait sans cesse, et maintenant Rodney qui devenait une des victimes de cette guerre, tout ça sous son commandement, était trop pour la jeune femme qui, après avoir gardé tout pour elle, ne pût s'empêcher de montrer une fragilté que peu de gens connaissaient. Il lui fallu plusieurs minutes pour évacuer tout ça, tout ce qu'elle ressentait, ce qui lui permit de se remaitriser un peu. Elle releva la tête et s'appuya contre le mur, fermant les yeux, le temps de se calmer totalement. Puis, réalisant enfin où elle se trouvait, Sam se releva, passant sa main couverte de sang séché sur son visage pour sécher les dernières larmes, et repris son chemin, d'un pas plus assuré. Pleurer lui avait fait du bien ... et oui, c'est étrange, mais ça arrive. Elle continua sa route, prudente, et suivit le conseil de John, à savoir passer d'abord par ses quartiers pour changer sa veste, vu que celle-ci portait le douloureux forfait qu'avait eu Rodney. Elle se dirigerait par la suite vers la salle de contrôle, où elle espérait que les réparations des systèmes étaient achevés ou presque.

---> Salle de contrôle (je zappe les quartiers, sinon ça sera un post de 2 lignes^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chair room] Why always me?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chair room] Why always me?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» The Straight Edge's Locker Room
» 04. Panic room
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» Red Room
» Acier contre chair, un duel sous le regard de la lune! [Pv Steph et Almace, Présent] [Saskatchewan, Canada]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SGA Series Universe :: {▪ Atlantis ▪} :: » Main Ancient Technology Rooms-
Sauter vers: